Sauvons notre bouffe ! 7 astuces pour moins gaspiller

As-tu déjà entendu parler du gaspillage alimentaire? Sais-tu quelle quantité de nourriture est perdue chaque année? Et combien ça coûte?

Le 23 mars dernier, nous avons participé à un café-causerie sur le gaspillage alimentaire.
Nous voulons te partager cette belle soirée!

Le café du passeur, resto avec rencontres culturelles et réseautage

Cette soirée était organisée par le Comité de lutte contre le gaspillage alimentaire. Quatre personnes de ce comité étaient là pour organiser le café-causerie. Ça se passait dans un nouveau café, le Café du Passeur, situé au bord du Richelieu à Mont-St-Hilaire. Ce café organise des cafés-causerie, des soirées concert, des activités artistiques et d’autres soirées spéciales.
Nous avions du mal à rester assis en attendant le début de la causerie, car le soleil nous gênait. Ma mère est allée au comptoir acheter une collation pour grignoter pendant ce temps. C’est à ce moment que nous avons remarqué un bocal posé sur le comptoir : c’était un petit poisson orange avec des nageoires majestueuses! Nous le trouvions très mignon et nous avons passé un moment à le regarder tourner autour des algues en plastique.
Nous avons pris plusieurs photos pendant cette soirée pour pouvoir te les partager dans ce blogue.

Un incroyable gaspillage!

La causerie a débuté avec une première personne qui est venue au micro.
Elle a parlé des chiffres impressionnants du gaspillage alimentaire dans le monde!
Peux-tu croire que :
  • Le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est perdu ou gaspillé (Selon la FAO qui est une organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture).
  • Les pertes et le gaspillage alimentaires représentent environ 680 milliards de dollars américains dans les pays industrialisés et 310 milliards de dollars dans les pays en développement.
  • Chez nous, au Canada : les canadiens perdent 31 milliards de dollars en nourriture gaspillée par année. Ça m’a semblé énorme!
  • Regardons ce que ça donne dans une famille : la valeur gaspillée à la maison est d’environ 400$ par personne donc on pourrait dire environ 1600$ par année pour une famille de 4 personnes. Que voudrais-tu faire avec tout cet argent économisé?

Où et comment gaspillons-nous cette nourriture?

On nous a présenté une feuille de papier sur laquelle était dessinée une tarte multicolore avec des pourcentages.
Ensuite on nous a appris que 51% du gaspillage alimentaire provient de nous, les consommateurs.
Pour le reste du gaspillage alimentaire :
  • 18% provient des transformations industrielles
  • 9% est perdu lors de la production
  • 3% est gaspillé pendant les transports
  • 11% provient des ventes en détail
  • 8% vient des professionnels de l’alimentaire

Et si on y réfléchit ensemble?

On a fait un projet avec les gens présents dans le café, en petits groupes.
On devait écrire sur une grande feuille, les choses que l’on pourrait faire pour sauver nos aliments du côté des consommateurs, du transport des aliments, de la production des aliments, etc…
Chaque initiative proposée par les différents groupes a été écrite sur des morceaux de papier et nous avons voté pour nos propositions préférées, avec des petits collants colorés.

Comment faire : 7 astuces pour gaspiller moins

Astuce #1 : j’apprends

La solution la plus populaire est d’améliorer les connaissances des consommateurs, sur la conservation des aliments ! Nous étions fiers car c’était une proposition que nous avions fait dans le petit groupe où nous étions. Voici un petit aide-mémoire que tu peux utiliser.

Astuce #2 : je donne

Une proposition était d’encourager les commerces à donner la nourriture qui est bientôt perdue. Savais-tu qu’il y a déjà un programme de récupération des aliments par les banques alimentaires? Ce sont des organismes qui offrent à manger à des Québecois qui n’ont pas assez d’argent pour bien se nourrir.

Astuce #3 : j’aime les moches

Nous sommes habitués à manger des légumes et fruits parfaits et beaux, mais nous pourrions adopter les légumes et fruits moches. Tu verras qu’ils goûtent aussi bon que les autres!

Astuce #4 : je reste ici

Une solution pour éviter du gaspillage dans le transport est de privilégier l’achat local. Par exemple, nous pouvons acheter nos aliments dans une ferme proche ou un commerce qui achète des aliments produits dans notre quartier.
Et pourquoi pas échanger de la nourriture avec nos voisins si nous en avons trop, et faire une sorte de troc? On peut aussi partager les récoltes de potager pendant l’été entre voisins.
Regarde ce qu’ils vont faire à Granby cet été : installer un frigo anti-gaspillage !
Il y a même un répertoire des frigos communautaires du Québec ici.

Astuce #5 : je garde, c’est encore bon

Nous pourrions aussi nous habituer à faire des recettes avec les aliments périmés ou plus vieux, qui sont encore bons à manger. Par exemple, on peut consommer des yogourts après la date inscrite.
Veux-tu devenir un Mange-Gardien? Tu peux t’inscrire ici.
Ensuite tu pourras publier tes photos de sauvetage d’aliments !

Astuce #6 : j’achète en vrac

Au lieu d’acheter des paquets contenant des quantités d’aliments que nous ne pouvons pas manger à temps, nous pourrions acheter plus d’aliments en vrac, car on achète seulement la quantité voulue.

Astuce #7 : je mange moins au resto

Beaucoup de nourriture est gaspillée aussi au restaurant, alors que nous ne pouvons pas manger toute cette quantité servie dans l’assiette ! Une solution serait que les restaurants diminuent les portions ou proposent des demi-portions pour ceux qui veulent manger moins. Ou bien que nous développions l’habitude d’amener nos plats de plastique au restaurant pour emmener nos restes.
Actuellement,  les restaurants nous proposent d’emporter les restes dans des boîtes de plastique ou en styromousse qui sont ensuite jetés, c’est aussi un gaspillage que l’on peut éliminer.

Tu veux plus de trucs?

Si ce sujet t’a intéressé, tu peux avoir suivre la page Facebook du Comité de lutte contre le gaspillage alimentaire.
Tu peux également consulter le site internet de Sauve ta bouffe, une mine d’or d’informations!
Tu peux y trouver pleins d’astuces pour moins gaspiller.

Et maintenant, commente cet article et dis nous…

Que penses-tu des chiffres du gaspillage alimentaire?

As-tu des propositions pour sauver notre bouffe, pour diminuer le gaspillage alimentaire?

Connais-tu bien les façons de conserver les aliments et utiliser les aliments un peu plus vieux?

Que fais-tu chez toi pour ne pas gaspiller trop?

Tu peux aussi partager ces idées autour de toi!

Partage à tous tes amis :-)
  • 53
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    53
    Shares
  •  
    53
    Shares
  • 53
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 pensées sur “Sauvons notre bouffe ! 7 astuces pour moins gaspiller

  • 9 mai 2017 à 15 h 00 min
    Permalink

    Bravo super résumé de la rencontre. Merci les jumeaux pour votre belle implication !

    Répondre
    • 15 mai 2017 à 7 h 46 min
      Permalink

      Oui merci c’est gentil, mais ça a pris beaucoup de temps pour le faire 😉

      Répondre
  • 3 mai 2017 à 13 h 29 min
    Permalink

    Je confirme que l’anti-gaspillage alimentaire réside dans le fait de la planification, la conservation des produits frais et secs et la congélation.

    Répondre
  • 29 avril 2017 à 21 h 48 min
    Permalink

    Bravo les jumeaux! Excellent travail, bien fouillé et référencé.
    Je savais qu’on gaspillait beaucoup mais pas à ce point…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *